• Bilan a mi-parcours

    De retour en Thailande, nous retrouvons un certain confort. C'est le temps de la pause reflexion, nous sommes a mi-voyage. Que s'est il passe pour nous ?

    David : Pour ma part ce voyage est une decouverte extraordinaire de notre petite planete. Si petite au point que nous avons retrouve par hazard des personnes de notre region de notre ville avec des connaissances communes, de croiser des personnes rencontrees sur d'autres destinations. Il y'a tellement de francais en vadrouille. Les rencontres sont faciles et jouent un role tres importants, il y'a de vrais petits bonheurs.

    Ne nous voilons pas la face. La mondialisation est bien la, vous pouvez boire les memes boissons gazeuses et avoir les memes telephones portables et cela dans les coins les plus recules.

    Tous les voyageurs sont en quete des memes sensations, du depaysement et des rencontres exceptionnelles ( ethniques si possible ). Tous a la recherche du "bon plan" pas cher, efficace, rentable... la technologie de pointe accompagne de nombreux voyageurs en quete de connexion wifi. Et les cyber cafes tournent a plein regime. Le voyageur est un consommateur comme les autres.

    Je suis interpelle par les voyageurs qui decouvrent la lenteur des moyens de deplacements locaux et qui ont pour une fois du temps pour... de la reflexion...

    Mais bien sur je suis interpelle par mes propres travers, que d'enervement face a telles ou telles situations de blocages ou par mes oublis (ils sont nombreux).

    Enfin le chapitre "Notre planete" elle est si belle que je suis desole de voir que tous les pays visites subissent la pollution et la nature souffre de la negligence de l'homme pour la gestion de ses dechets.

    La nature est intacte la ou l'homme ne peut s'implanter. Des qu'il arrive a prendre racine, c'est la deforestation assuree. L'homme agit comme un predateur sur son environnement.

    Nous avons pris concience de la faillite du respect de la vie animale sauvage. Les parcs nationaux subissent les assauts des interets financiers et demeurent pourtant (pour combien de temps) les derniers remparts de protection de la faune et la flore, adieu elephants, tigres et autres especes...

    Exemples vecus : Recherche de petrole par les chinois a Tat Lo, construction d'une autoroute dans le nord du Laos et un projet de barrage sur la Nam oun (toujours par les chinois)

    Et puis il y'a aussi ces petits moments de grace et de simplicite qui se presentent a nous. Simple comme la beaute d'un paysage, le sourire des enfants, la rigolade quand nous commencons a communiquer par signes et mimiques avec les locaux...Les moments de calme que nous apprecions pour lire ou flaner.

    "En voyage on ne cherche pas l'aventure, c'est elle qui vient a toi"


    Tags Tags : , , , ,